La qualité de l’air intérieur COV

Accueil > La qualité de l’air intérieur COV



La qualité de l’air intérieur COV

La qualité de l’air intérieur pour les occupants de locaux d'habitation et autres locaux intérieurs, a été abordée dans le cadre de la loi Grenelle " 1 ", et a conduit à la parution du décret n° 2011-321 au Journal officiel du 25 mars 2011. Depuis le 1er janvier 2012, les produits de construction et de décoration mis à disposition sur le marché doivent être munis d’une étiquette.

L’étiquette « Émissions dans l’air intérieur » comprend un pictogramme accompagné d’une lettre en grand format " A+ " , " A ", " B ", " C ". Cette lettre indique le niveau d’émission du produit en polluants volatils dans l’air intérieur d’un local: la notation varie entre " A+ " (le produit émet très peu ou pas du tout de polluants volatils dans l'air) à " C " ( C indique que le produit fait partie de la catégorie ayant le plus d'émissions polluantes dans l'air, mais n’est pas interdite à la vente sur le marché des particuliers comme des professinnels.

Premibel Parquet privilégie depuis la création des étiquettes « Émissions dans l’air intérieur » la catégorie A+ en priorité, jusqu'au point d'atteindre aujourd'hui la catégorie A+ pour pratiquement la totalité de ses produits, colle, sous-couche, parquet et sol stratifié...


étiquettes « Émissions dans l’air intérieur » la catégorie A+

Classe A+ : " le produit émet très peu ou pas du tout des émissions de polluants volatils dans l'air "
Classe A : " le produit émet peu des émissions de polluants volatils dans l'air "
Classe B : " le produit émet moyennement des émissions de polluants volatils dans l'air "
Classe C : " le produit émet de fortes voir même très fortes émissions de polluants volatils dans l'air "