Parquet

Parquet et chauffage au sol : ils font bon ménage, si l’on sait les marier !

Les habitations qu’elles soient anciennes ou bien récentes peuvent être équipées d’un chauffage au sol, et les constructeurs proposent ce service attractif qui a su évolué au fil des années. Néanmoins, je me demande si et comment le parquet peut être posé avec un chauffage au sol. Après tout, le bois est-il sensible à la chaleur ? 

Pas de panique, le chauffage au sol est adapté à la pose de parquet, si vous savez trier toutes les offres et vous faire conseiller par des professionnels du parquet. 

Ambiance parquet chauffé 

Qui ne rêve pas d’une maison parfaitement équipée, où l’on peut se promener pieds nus, ne craignant ni la chaleur ni le froid des journées d’hiver. C’est pourquoi vous avez choisi le parquet. Un très bon choix ! Le bois sait garder la température ambiante, donnant à sa surface un je-ne-sais-quoi si agréable. Mais maintenant, vous voulez aller plus loin. Vous voulez qu’il soit vraiment chaud et que la chaleur soit uniformément répartie dans tout votre intérieur. 

Au bureau, vos clients et collègues sont tellement à l’aise, l’ambiance est apaisante, et vous inspirez confiance. À la maison, c’est un régal de rentrer et de préparer la prochaine soirée cocooning devant votre dernière série préférée. Alors optez pour le chauffage au sol ! 

Vous voulez notre avis ? C’est vrai qu’il existe plusieurs façons de chauffer un intérieur de manière efficace et homogène, mais le chauffage au sol est une très bonne solution.

Du chauffage au sol oui, mais pas n’importe comment !

Suivez nos précieux conseils pour profiter au maximum de la chaleur de votre installation et surtout pour conserver vos parquets ou sols stratifiés le plus longtemps possible. 

Cependant, tous les parquets ne conviennent pas à tous les systèmes de chauffage au sol. Et en y regardant de plus près, puis avec nos bons conseils, il est tout à fait possible de combiner chauffage au sol et parquet. 

Chauffage au sol : Kezako ? 

Il existe deux types de plancher chauffant :

  • Chauffage au sol haute température : systèmes antérieurs aux années 1980, pas tout à fait aux normes. Selon l’emplacement de la maison et l’heure de la journée, ce chauffage permet des dénivelés très élevés avec des inégalités difficiles à maîtriser. 
  • Chauffage au sol basse température introduit après 1980. 

Vous l’aurez compris, nous sommes face à deux solutions dont l’une se montre déjà plus prompte à faire des compromis. En effet, qui dit chauffage au sol haute température, dit mesures de précautions supplémentaires à prendre !

Parquets collés et sols flottants sur un chauffage au sol haute température 

Si vous choisissez un parquet massif, les lames ne doivent pas dépasser 70 mm de largeur et 15 mm d’épaisseur. 

Certains bois exotiques comme le merbau et le wengé peuvent supporter des largeurs jusqu’à 90 mm. Avant de choisir votre essence de parquet ainsi que la largeur de vos planches, assurez-vous de demander l’avis d’un expert digne de ce nom. 

Cependant, il est strictement interdit de poser du parquet contrecollé sur un chauffage au sol haute température. Ces deux-là ne font absolument pas bon ménage. Une dislocation irréversible des planches se produira lorsque la température augmentera. 

Pour les sols stratifiés, contactez un professionnel du parquet de confiance pour vous assurer que votre installation soit compatible avec le sol stratifié sur lequel vous avez flashé. En raison du processus de fabrication, certains fabricants ne peuvent pas garantir leurs produits sur chauffage au sol haute température, cela dépend du procédé de fabrication utilisé et de la sous-couche isolante que vous choisissez. 

Il est fortement recommandé de toujours installer une sous-couche durable de haute qualité entre votre système de chauffage et votre revêtement de sol. Cette sous-couche doit avoir une épaisseur minimale de 5 mm et maximale de 10 mm afin d’assurer une bonne répartition de la chaleur tout en protégeant les lames de plancher.

Parquets et parquets flottants collés pour chauffage au sol basse température 

Seules des planches d’une largeur maximale de 160 mm et d’une épaisseur de 15 mm doivent être sélectionnées pour un parquet massif sur un chauffage au sol basse température. 

D’autre part, choisir un parquet contrecollé vous donne plus de liberté, car il n’y a aucune restriction de largeur ou d’épaisseur. Il en va de même pour les sols stratifiés. 

Mais même ici, il est important d’installer une sous-couche qualitative entre le chauffage et le revêtement. L’épaisseur doit être au minimum de 3 mm et au maximum de 5 mm.

Avant de vous lancer :

La communication et la confiance sont toujours des facteurs clés lorsqu’il s’agit de parquet. Il est important de toujours consulter un professionnel de confiance lors de l’achat et de l’installation du parquet. Le bois est un produit technique qui réagit fortement à son environnement. Pour que tout se passe pour le mieux et que celui-ci dure longtemps, ne vous lancez pas sans de bons conseils ! 

Conseils : 

Psst ! Et la colle dans tout ça ? Ne faites surtout pas l’impasse dessus ! Choisissez-là scrupuleusement, car toutes les colles dites pour parquet ne sont pas adaptées à l’usage sur un chauffage au sol. 

En conclusion, lancez-vous, mais pas n’importe comment et pas avec n’importe qui. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *