Parquet

Le parquet à choisir selon votre pièce

QUEL PARQUET CHOISIR POUR VOTRE CUISINE ?

La première questions à se poser est : Votre cuisine est-elle ouverte ou fermée ? Si vous disposez d’une cuisine dite « à l’américaine », c’est-à-dire faisant partie intégrante du salon ou de la salle à manger, avec une surface bien aérée d’au moins 15 m². il y a une cuisine ouverte. À contrario, si la pièce n’est dévouée qu’à la cuisine et reste assez étroite, alors votre cuisine est fermée.

Dans le cas d’une cuisine fermée, il faudra obligatoirement opter pour un parquet massif en bois exotique adapté à l’usage en pièce humide.

En effet, pour les parquets dans les cuisines fermées, évitez d’autres essences de bois qui, malgré leur succès, ne supportent pas aussi bien les variations de température dans un espace clos et réduit : le jatoba, qui pourtant pousse dans les forêts tropicales, et les espèces de bois occidentales en général, auront plus tendance à se déformer au fil des années.

Dans le cas d’une cuisine ouverte, vous pouvez opter pour un parquet massif ou pour un parquet contrecollé, aux choix, de l’essence qui vous plaira.

Dans ce type de cuisine, vous pouvez tout vous permettre, que ce soit parquet massif ou parquet contrecollé, essences exotiques ou essences européennes. Cependant, quelques réflexes de bon sens sont à garder : penser à aérer la cuisine régulièrement, comme toutes les pièces de la maison, et éventuellement prévoir un joli tapis absorbant devant l’évier, pour recevoir les éclaboussures.

Si vous rénovez une demeure ancienne et que vous souhaitez installer la cuisine sur un parquet ancien déjà existant, vérifiez auprès d’un professionnel que l’essence en question est compatible avec les pièces humides et s’il s’agit d’un parquet massif ou d’un parquet contrecollé. Compte tenu de la nature intrinsèque du bois et l’usage qui est fait d’une pièce comme la cuisine, nous ne recommandons pas de solliciter un parquet ancien qui ne serait ni en bois massif, ni d’essence exotique dans une cuisine fermée. Cela sera peut-être l’occasion de décider de garder le parquet, mais d’ouvrir la pièce ! 

Parmi les parquets massifs spécialement adaptés aux pièces humides, Premibel vous recommande les sols en bois de teck, de merbau, d’ipé, de bambou, d’afrormosia ou encore de wengé. Cette sélection de parquets massifs en bois exotiques offre une large palette d’options de décoration. En effet, les bois blonds-rosés à noir intense naturel en passant par le rouge vibrant de ces essences sont un part prix doux ou au contraire beaucoup plus marqué qui apporteront à tous les coups un charme et un style incontournables.

QUEL PARQUET CHOISIR POUR VOTRE STUDIO ?

Cela dépend  si vous habitez vous-même le studio, le louez à un tiers, êtes location ou bien propriétaire.

  • Si vous êtes propriétaire et/ou locataire : Chaque personne habitant le logement a un mode de vie différent, vous pouvez donc avoir peur de la que le sol ne se dégrade au fur et à mesure. Les sols stratifiés sont l’option la plus sûre. À proprement parler, le sol  stratifié n’est pas du parquet, mais il en prend l’apparence. Le sol stratifié est un revêtement de sol de type parquet composé de molécules de bois recomposées à très haute densité. Les sols stratifiés de haute  qualité sont encore plus résistants que le parquet, mais moins nobles.
  • Si vous être locataire du studio et que vous souhaitez changer votre sol, il peut être intéressant également d’opter pour un sol stratifié. Ce revêtement de sol s’installant en pose flottant, vous ne risquez pas d’endommager le revêtement initial si vous devez l’enlever en partant. Également, la pose flottante est plus simple et moins coûteuse que la pose collée. Cependant, faites attention à vous armer d’une très bonne sous-couche acoustique, de type Dinachoc S801, car la pose flottante enduit plus de bruit à la marche et la loi prévoit que votre nouveau revêtement de sol ne doit pas causer plus de bruit pour les voisins.

Au niveau esthétique, un studio est, par nature, une assez petite surface. Pour les pièces de moins de 20 m², n’optez pas pour des lames de plus de 20 cm de large. Cela aurait pour effet de réduire l’effet d’espace et les lames paraitraient plus grosses. Le résultat ne serait pas esthétique.

Si vous louez un studio et que vous souhaitez changer de sol, le sol stratifié peut être une option intéressante. Les poses flottantes sont plus faciles et moins chères que les poses collées, de plus, vous ne risquez pas d’endommager le revêtement initial si vous devez l’enlever en partant. 

Veillez toutefois à vous armer d’une très bonne sous-couche acoustique telle que la Dinachoc S801. En effet, les installations flottantes créent plus de bruit de pas et la loi stipule que les nouveaux revêtements de sol ne doivent pas causer plus de bruit. 

Esthétiquement, un studio est, par nature, une assez petite surface. Pour les pièces de moins de 20 m², ne choisissez pas de lames d’une largeur supérieure à 20 cm. Cela aurait pour effet de réduire l’effet d’espace et les lames paraitraient plus grosses. Le résultat ne serait pas esthétique.

QUEL PARQUET CHOISIR POUR VOTRE SÉJOUR ?

Pour les pièces de moins de 20m², n’optez pas pour des lames de plus de 20 cm de large. Cela réduirait l’effet d’espace et les lames paraîtraient plus épaisses. Le résultat ne serait pas esthétique et votre intérieur serait donc moins bien mis en valeur.

Le séjour n’étant pas une pièce humide, vous pouvez opter pour l’essence de bois de votre choix chez Premibel pour votre parquet.

Le séjour n’étant pas une pièce humide, vous pouvez opter pour l’essence de bois de votre choix pour votre parquet. La star reste le chêne : sa teinte naturelle claire et discrètement expressive en fait un allié confortable et fiable pour tous les styles d’intérieur. Le chêne donne un look tranquille, classe et intemporel à votre décoration. Il peut s’y faire doucement oublier ou au contraire devenir un vrai parti prix esthétique selon la gamme choisie. En effet, le chêne massif est l’un des bois européens les plus durs. D’autre bois, comme le hêtre, présentent de belles qualités techniques et des lames plus expressives. 

Quand on pense aux bois exotiques, on pense au teck. Ce bois de luxe devient un véritable cocon sous vos pieds nus dans votre salon ou votre chambre. Selon les arbres et la finition appliquée, les parquets en teck varient du brun foncé avec des reflets dorés et des veines toujours un peu plus sombres que le reste de la planche. Il dépose sur votre sol le luxe et la générosité suave du bois noble qui a grandi dans des forêts immenses dont il a tiré les meilleurs secrets. 

Le teck est un bois de haute qualité qui conserve sa beauté au fil du temps. 

Le bois de Merbau est plus dur et sa couleur brun rouge à rouge  ne manquera pas de laisser sa trace dans les esprits. Enfin, vous pouvez envisager différents motifs de parquet pour votre séjour : parquet à l’anglais, bien sûr, mais aussi parquet en point de Hongrie ou parquet à bâtons rompus ou encore les dalles de parquet de type parquet de Versailles.

QUEL PARQUET CHOISIR POUR VOTRE PETIT SALON ?

Pour les pièces de moins de 15m², optez plutôt pour des lames 7 à 18 cm de large. Des lames trop larges réduiront l’effet d’espace et paraîtront plus grosses. 

Le résultat sera moins esthétique et mettra moins l’accent sur votre intérieur. Choisissez des lames de largeur adaptées à la taille de la pièce 

Pour les petites pièces, les petites lames anglaises de 7 à 10 cm de large posées à l’anglaise conviendrait très bien. Elles créent des motifs intéressants et subtils sur le sol qui mettront en valeur l’espace au sol et donneront l’impression de multiplicité puisque l’on peut poser plus de petites lames que de lames larges.

COMMENT POSER LE PARQUET POUR ÉLARGIR UNE PIÈCE ?

Pour élargir une pièce et en agrandir l’effet d’espace, l’idéal est de poser le parquet dans le sens du mur le plus long. Ainsi, dans une pièce rectangulaire, les planches de parquet seront posées dans le sens de la longueur. Cela permet d’étaler les planches sans avoir à les raccourcir, les planches s’étalant en étirant la pièce. 

Cependant, dans une pièce carrée, on pose en général le parquet dans le sens d’arrivée de la lumière afin d’illuminer, aérer et donc élargir la pièce au maximum.

QUEL PARQUET CHOISIR POUR AGRANDIR UNE PIÈCE ?

Pour les pièces de moins de 20 m², ne choisissez pas de lames d’une largeur supérieure à 20 cm. Cela réduit l’effet de d’espace et fait paraître la lame plus grosse. Le résultat ne serait pas esthétique pour votre intérieur serait moins bien mis en valeur. Choisissez donc des lames suffisamment larges pour s’adapter à la taille de votre pièce. Généralement, les lames d’une largeur de 12 à 19 cm sont sans une valeur sûre. 

Pensez également à différents motifs plus originaux que le parquet traditionnel : parquet à bâtons rompus. Ces motifs créent un effet de zigzag et des jeux de lumière intéressants qui donnent un bel effet d’espace.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *